Saint-Junien : Un effacement couronné de succès

Publié le 31/10/2019

Ruralite > Collectivités >

Aménagement. Le barrage du Gué Giraud, la réserve d’eau potable de Saint-Junien, a été effacé. La Glane, qui l’hébergeait depuis près de 70 ans, a retrouvé son lit. Le SABV est quant à lui récompensé pour son travail.

Le Syndicat d’aménagement du bassin de la Vienne (SABV) a reçu le jeudi 17 octobre le trophée de l’eau remis par l’Agence de l’eau Loire-Bretagne dans la catégorie Préservation des milieux aquatiques et de la biodiversité. Le SABV a ainsi été récompensé pour le travail accompli lors du chantier d’effacement du barrage du Gué Giraud à Saint-Junien.

Lire la suite

Conseil régional : pas de soutien aux arrêtés anti-pesticides

Publié le 31/10/2019

Ruralite > Collectivités >

Plénière. À la demande des élus écologistes, les élus régionaux ont examiné le 22 octobre une motion de soutien aux maires qui prennent des arrêtés anti-pesticides. Elle n’a pas été adoptée.

Alors que Léonore Moncond’huy (EELV, Vienne) s’était, dans son discours introductif, le 21 octobre, à nouveau félicitée de l’adoption de la feuille de route Neo Terra, tout en rappelant que « la transition s’accompagne, lorsqu’une décision est prise de manière brutale, les effets peuvent être contre-productifs », elle a invité dans le même temps les élus du Conseil régional réunis en plénière à voter la motion portée par son groupe, motion de soutien aux maires qui prennent des arrêtés anti-pesticides, à l’image de la mairie de Langouët ou, en Haute-Vienne, de Rilhac-Rancon.

Les élus écologistes de Nouvelle-Aquitaine ont apposé près du lac d’Arrémoulit une plaque « feu glacier Arriel » actant la disparition définitive du dernier glacier de la région. (Ph. EELV)

Lire la suite

Ce qu’il faut retenir du conseil

Publié le 26/10/2019

Ruralite > Collectivités >

Limoges Métropole. Jeudi 26 septembre s’est tenu le conseil communautaire de Limoges Métropole à Couzeix. Deux points majeurs sont à retenir des débats : la cité de la céramique et l’aménagement des Casseaux.

C’est en cette période préélectorale que le conseil communautaire de Limoges Métropole s’est tenu le jeudi 26 septembre à Couzeix. Jean-Paul Duret, président de la communauté urbaine, a entamé ce rendez-vous politique avec un hommage à Jacques Chirac : « Je n’oublie pas que Jacques Chirac était profondément attaché à la Corrèze et au monde rural. Personnellement je ne faisais pas partie de son ‘‘camp politique’’ ; mais j’appréciais sa proximité avec le peuple français, son amour profond de son pays. »
L’attractivité, l’innovation et la solidarité étaient à l’ordre du jour de ce conseil très dense dont deux sujets sont à retenir.

Lire la suite

« C’est un Boris Johnson ! »

Publié le 17/10/2019

Ruralite > Collectivités >

Plénière. Le Conseil départemental a voté une décision modificative de son budget (comprenant 3 millions de nouvelles dépenses). Les élus se sont à nouveau divisés sur l’abandon du projet de contournement est de Limoges.

À l’occasion du vote d’une décision modificative du budget, les élus du Conseil départemental, réunis en séance plénière, mardi 15 octobre, ont abordé certains sujets plus sous l’angle politique que financier.

Une motion d’urgence était tout d’abord examinée, dénonçant « la fin de l’attribution d’une couleur politique pour les candidats dans les communes de moins de 9 000 habitants ». Présentée par le groupe socialiste et apparentés, elle était reçue avec force cris par Yvonne Jardel (LR/UDI/Modem) qui jugeait la motion « parfaitement ridicule » avant de se ranger à l’avis de son collègue du même groupe, Rémy Virouleau : « C’est ma position personnelle, mais je trouve impensable que l’on puisse obliger un élu qui souhaite exprimer sa couleur politique à ne pas le faire. Je suis d’accord avec cette motion. »

Pour Sylvie Tuyeras (ADS/PC), cette « lubie » du gouvernement s’explique simplement : « Faute de trouver des candidats en nombre satisfaisant, la République en Marche supprime les étiquettes politiques pour dissimuler son incapacité à se faire correctement représenter lors de la prochaine échéance électorale. » D’après les chiffres qu’elle a donnés, en 2014, sur les 8 770 communes qui comptent entre 1 000 et 9 000 habitants, 8 300 comptaient un candidat avec étiquette, soit 95 %. La motion a été adoptée. Seul Pierre Lefort (non-inscrit) a voté contre.

Le lac de Saint-Pardoux a comptabilisé 380 000 visiteurs du 1er juin au 31 août 2019, a annoncé Jean-Claude Leblois. Sur les deux mois d’été, la piscine a accueilli 29 264 nageurs. (Ph. S. M.)

Lire la suite

Débattre des spécificités de la ruralité

Publié le 05/10/2019

Ruralite > Collectivités >

Territoire. L’association des maires ruraux de la Haute-Vienne tenait son assemblée générale à Bellac. Autour de l’agenda rural présenté par le Gouvernement, de nombreux sujets ont été évoqués : PLU, DETR, écoles, pompiers...

Assemblée générale de l’association des maires ruraux de la Haute-Vienne, le 28 septembre à Bellac. (De g. à dr.) Bernard Deloménie, secrétaire adjoint, Jean-Pierre Romain, 2e vice-président, Corinne Hourcade-Hatte, maire de Bellac, Pascale Silbermann, sous-préfète, Daniel Boisserie, président de l’association, Christine De Neuville, 1ère vice-présidente, Guy Baudrier, secrétaire, Isabelle Barry, maire de La Meyze. (Ph. Stéphane Monnet)

La jeune association des maires ruraux de la Haute-Vienne, créée en juin  2016, tenait son assemblée générale à Bellac, samedi 28 septembre. Annonçant une cinquantaine d’adhérents à l’association, le président, Daniel Boisserie, par ailleurs maire de Saint-Yrieix-la-Perche, estimait que le chiffre encore non officiel tournait autour des quatre-vingt adhérents. « Notre association n’est pas incompatible avec l’association des maires de la Haute-Vienne, a-t-il précisé. L’association des maires ruraux aborde des sujets spécifiques. À l’association des maires, il y a bien une commission ‘‘ communes rurales ’’, mais elle n’était pas d’une efficacité extraordinaire. »

Pour appuyer son propos, le président a pris l’exemple des casernes de pompiers. Rappelant qu’en zone rurale, « c’est nous qui avons la charge des casernes, ce qui n’est pas le cas sur Limoges et l’agglo », le président s’est félicité des discussions parfois musclées avec le préfet, « qui refusait de donner de la DETR sur ce type de projets », et avec le président du Conseil départemental, pour qu’il augmente son taux de subventionnement. « Le préfet a accepté de donner de la DETR et le Conseil départemental double sa subvention. »

On reparle de la DETR

Au sujet de la Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) accordée par le préfet, Daniel Boisserie a dénoncé son utilisation par des communes de Limoges Métropole : « La DETR, c’est une subvention rurale. Que cette dotation rurale soit réservée aux communes rurales, ce serait sans doute une bonne chose. » La possibilité pour les communes de la communauté urbaine de percevoir de la DETR avait déjà été pointée en d’autres occasions par d’autres maires ruraux du département, comme le maire d’Eymoutiers.

Le sénateur Jean-Marc Gabouty, présent à l’assemblée générale, ne souhaite pas une application aussi stricte de l’affectation de la DETR : « C’est la dénomination qui n’est pas bonne, mais on ne peut pas enlever la dotation de l’État à des communes juste parce qu’elles sont dans Limoges Métropole. Peut-être faudrait-il fixer un seuil d’habitants ? Donner des subventions de DETR à Panazol ou Couzeix, je comprends que cela soit choquant. »

Lire la suite

Les ateliers municipaux de Nexon renaissent

Publié le 13/09/2019

Ruralite > Collectivités >

Patrimoine. Après l’incendie criminel du 26 avril 2016 qui avait détruit l’entrepôt des services techniques communaux, la ville de Nexon a inauguré le jeudi 5 septembre son nouveau bâtiment aux normes et fonctionnel.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
averses éparses

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -