La Commission européenne a étendu l'autorisation du glyphosate

Publié le 30/06/2016

Agriculture > Cultures >

Aucune majorité qualifiée n’ayant pu être trouvée parmi les États membres de l’Union européenne pour approuver l’extension d’autorisation du glyphosate (voir notre édition de la semaine dernière), la Commission européenne, tenant compte de l’avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) qui juge « improbable » le risque de cancer dû au glyphosate, a étendu le 29 juin l’autorisation du glyphosate au plus tard jusqu’à la fin 2017. 

L’Europe attend l’avis que doit rendre l’Agence européenne des produits chimiques. Son avis sera décisif pour les prochaines étapes. La Commission a par ailleurs proposé aux États membres de réduire les conditions d’utilisation du glyphosate dans l’UE. L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) vient justement d’interdire et de procéder au retrait de 132 autorisations des produits associant la substance active glyphosate au co-formulant POE-Tallowamine.

Lire la suite

Les besoins d’azote déterminés avec précision par Agridrone

Publié le 21/06/2016

Agriculture > Cultures >

La coopérative Natéa a à cœur d’apporter un soutien technique important aux agriculteurs dans le suivi de leurs cultures. Le pilotage de l’apport complémentaire après l’apport de la dose de base d’azote sur colza et sur céréales obéit à des règles précises et nécessite une observation pointue. Pesée des colzas à l’entrée et à la sortie d’hiver, réglette colza, inspection des céréales au stade deux nœuds avec l’aide du réseau Ramses, ces méthodes se voient confortées par un nouvel outil : l’Agridrone, mis en place par Airinov avec le concours de l’Inra. Natéa a mis en place des essais avec cet outil d’un genre nouveau. Frédéric et Nicolas Brandy, éleveurs à Maisonnais-sur-Tardoire, ont participé à l’essai, d’autant plus qu’ils sont équipés d’un semoir d’engrais doté d’un système de modulation de doses.

Frédéric Brandy (à gauche) est avec Jérôme Feignon de Natéa (à droite). Ils ont expliqué en quoi le drone pouvait être un allié de taille pour la gestion des cultures.

Lire la suite

Herbe : à 1 000 °C, faucher dès que possible !

Publié le 27/05/2016

Agriculture > Cultures >

Les sommes de températures moyennes quotidiennes oscillent entre 12,5 °C et 13,5 °C. Les sommes des températures et donc les stades phénologiques évoluent plus vite mais les fenêtres météo ne sont pas toujours favorables (3 jours sans pluies cette semaine...).

Les 1 000 °C seront atteints à la fin de la semaine pour les trois quarts du département. Soyez donc prêts dès que possible.

Dans votre espace abonné, consultez la station météo la plus proche de chez vous

 

Lire la suite

Factures de la Fédération des chasseurs : Ne pas payer, ne pas négocier

Publié le 29/04/2016

Agriculture > Cultures >

La FDC 87 a envoyé à certains agriculteurs un recommandé avec une facture à acquitter qui correspond à tout ou partie des frais d’estimation de dégâts de grands gibiers (sangliers, chevreuil, cerfs).

Dégâts de sangliers dans une prairie.

Pour la plupart des dossiers, il semblerait que la FDC 87 ne respecte pas la réglementation (article R426-11 du code de l’environnement 5e et 6e alinéas) et  ces factures n’ont pas à être payées. En effet, il est légal pour les FDC de facturer tout ou partie des frais d’expertise dans deux cas seulement :

  • Si les quantités déclarées sont supérieures à 10 fois les quantités détruites, la totalité des frais d’estimation est à la charge de l’agriculteur ;
  • Si les quantités déclarées sont comprises entre 5 et 10 fois les quantités détruites, la moitié des frais d’estimation est à la charge de l’agriculteur ;

Dans le cas de la FDC 87, le logiciel n’a pas tenu compte de ces seuils et a facturé au-delà de 2 fois au lieu de 5 ou 10. Nous avons besoin de connaître tous les agriculteurs concernés pour demander, si cela est justifié, l’annulation de la facture et le cas échéant le remboursement si la facture est déjà réglée.

FDSEA 87.


Joignez-nous rapidement la photocopie du ou des courriers en précisant le montant à payer et le dossier concerné :

–  soit par mail à fdsea87@safran87.fr ou jeunes-agriculteurs-87@safran87.fr

– soit par courrier à

FDSEA87/JA87 – SAFRAN

2, avenue Georges Guingouin – CS 80912

87017 LIMOGES Cédex.

À réception des dossiers, nous saisirons la commission chasse pour faire respecter la réglementation.

 

Lire la suite

Production de marrons-châtaignes : une dimension professionnelle confortée par un partenariat amont-aval

Publié le 21/04/2016

Agriculture > Cultures >

Depuis un peu moins de dix ans, le syndicat des producteurs de marrons-châtaignes s’attache à développer la production en Haute-Vienne avec comme objectif d’en faire une production professionnelle. En parallèle, la coopérative Limdor a opté en 2008 pour la mise en place d’un bâtiment spécifique, dédié à la réception, au conditionnement et à la commercialisation des marrons et des châtaignes. L’ensemble s’est vite transformé en un travail commun, avec le concours de la Chambre d’agriculture. Aujourd’hui, le partenariat amont-aval se concrétise entre Limdor et la Chambre d’agriculture par l’embauche d’une technicienne par les deux structures. Emmanuel Rabaud, président du syndicat des producteurs de marrons-châtaignes de la Haute-Vienne et représentant de la Chambre d’agriculture, et Michel Texier, président de Limdor, présentent les raisons de ce choix et les objectifs de ce partenariat.

Marion Mazeaud, nouvellement recrutée par la Chambre d’agriculture et Limdor, est aux côtés d’Emmanuel Rabaud, représentant la Chambre d’agriculture, et de Michel Texier, président de Limdor.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

12°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -