La date de récolte des maïs reste dans la norme

La date de récolte des maïs reste dans la norme

Publié le 03/09/2019

Agriculture > Cultures >

Maïs ensilage. La date de récolte des maïs ensilage approche. Néanmoins, pas de précipitation ! il est nécessaire de bien vérifier la maturité des grains avant de réaliser son chantier.

Les observations réalisées sur les parcelles du réseau de suivi de matière sèche (RSMS*) développé par la coopérative Natéa montrent que, malgré les fortes chaleurs et le manque de précipitation, la maturité du maïs suit son cours et « on est dans une année régulière ».

Vérifier la maturité du grain

« Nous nous fixons un objectif de 32 à 35 % de matière sèche à la récolte », rappelle Stéphane Ducher, directeur Terrain à Natéa agriculture. D’après les relevés effectués, « tous les maïs observés devraient être récoltés à des dates habituelles », ajoute-t-il.

Il en appelle à la vigilance : « Même si on pense que le maïs est sec parce que des plants souffrent, il faut entrer dans la parcelle vérifier l’état de maturité du grain qui est encore souvent à l’état pâteux. C’est indispensable pour récolter un produit avec un taux de matière sèche correct. »

Un rendement impacté

Cette démarche est d’autant plus nécessaire que la chaleur a eu un impact sur le développement des plants et sur la fécondation. D’après les observations réalisées sur le terrain, « les pertes engendrées par l’absence d’épis ou la présence d’épis chétifs pourraient être comprises entre 4 % et 25 % », indique Jérôme Gauchon, responsable du service technique productions végétales à Natéa. Il est également possible que des épis soient peu garnis, ce qui augmentera encore le taux de perte. Face à cette situation, il est donc indispensable de récolter au bon moment pour avoir un produit de qualité même si la quantité n’est pas au rendez-vous.

NATHALIE PÉNELOUX

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

12°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -