La pluie en Haute-Vienne ces cinq derniers étés

Publié le 27/09/2019

Ruralite >

Cet été, le mois de juillet a été, en plus d’être chaud, particulièrement sec. Les vingt-cinq premiers jours du mois, il est tombé moins de 2 mm sur notre station de Sussac. Le mois d’août n’a connu de très légères pluies et le mois de septembre a aligné plus de 12 jours consécutifs sans la moindre goutte d'eau après quelques maigres averses en tout début de mois (3 mm).

Lire la suite

La date de récolte des maïs reste dans la norme

Publié le 03/09/2019

Agriculture > Cultures >

Maïs ensilage. La date de récolte des maïs ensilage approche. Néanmoins, pas de précipitation ! il est nécessaire de bien vérifier la maturité des grains avant de réaliser son chantier.

Les observations réalisées sur les parcelles du réseau de suivi de matière sèche (RSMS*) développé par la coopérative Natéa montrent que, malgré les fortes chaleurs et le manque de précipitation, la maturité du maïs suit son cours et « on est dans une année régulière ».

Vérifier la maturité du grain

« Nous nous fixons un objectif de 32 à 35 % de matière sèche à la récolte », rappelle Stéphane Ducher, directeur Terrain à Natéa agriculture. D’après les relevés effectués, « tous les maïs observés devraient être récoltés à des dates habituelles », ajoute-t-il.

Il en appelle à la vigilance : « Même si on pense que le maïs est sec parce que des plants souffrent, il faut entrer dans la parcelle vérifier l’état de maturité du grain qui est encore souvent à l’état pâteux. C’est indispensable pour récolter un produit avec un taux de matière sèche correct. »

Un rendement impacté

Cette démarche est d’autant plus nécessaire que la chaleur a eu un impact sur le développement des plants et sur la fécondation. D’après les observations réalisées sur le terrain, « les pertes engendrées par l’absence d’épis ou la présence d’épis chétifs pourraient être comprises entre 4 % et 25 % », indique Jérôme Gauchon, responsable du service technique productions végétales à Natéa. Il est également possible que des épis soient peu garnis, ce qui augmentera encore le taux de perte. Face à cette situation, il est donc indispensable de récolter au bon moment pour avoir un produit de qualité même si la quantité n’est pas au rendez-vous.

NATHALIE PÉNELOUX

Lire la suite

Télécharger notre mémo (.pdf) Télécalam 2019

Publié le 17/01/2019

Agriculture >

Télécalam. Vous avez jusqu’au 5 février pour faire votre télédéclaration. Télécharger notre mémo (.pdf) pour bien déposer votre demande d’indemnisation sécheresse.

Lire la suite

Maïs ensilage : il est impératif d’entrer à l’intérieur des parcelles

Publié le 23/08/2018

Agriculture > Cultures >

Cultures. Le déficit de pluie et les températures excédentaires du mois de juillet et de début août ont accentué le stress hydrique des maïs dans la phase sensible de la floraison. Dans les situations les plus critiques, les feuilles se dessèchent alors que le stade du grain est encore peu avancé. L’observation attentive des parcelles s’impose pour décider de la conduite à tenir. La décision d’ensiler n’est pas facile à prendre.

 

Lire la suite

Visite préfectorale à Royères au Gaec Brégaint junior

Publié le 23/09/2016

Agriculture >

La FDSEA et les JA ont invité le préfet, Raphaël Le Méhauté, à se rendre sur une exploitation agricole. La visite a eu lieu lundi en fin de matinée. Emmanuel Rabaud et Jérôme Gourcerol avaient préparé un panel de revendications pour qu’elles soient transmises à Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, ou à Ségolène Royal, ministre de l’Environnement. Mais d’autres sujets étaient de son ressort et de ses services comme sur les problèmes des dégâts de la faune sauvage sur les cultures ou les animaux. Dominique et Philippe Brégaint, deux des quatre associés du Gaec Brégaint junior à Royères, ont fait visiter leur exploitation à Raphaël Le Méhauté, accompagné de deux responsables de la Direction départementale des territoires et d’une stagiaire de l’ENA.


La chasse

Lire la suite

Sécheresse : premières mesures de restriction en Haute-Vienne

Publié le 14/09/2016

Ruralite >

La préfecture de Haute-Vienne a publié le communiqué suivant : 

"Suite au fort déficit pluviométrique constaté dans le département depuis le mois de juillet, plusieurs cours d’eau du département ont atteint leurs seuils d’alerte ou de crise. Considérant l’absence de précipitations significatives prévues dans les prochains jours, les mesures suivantes de restrictions des usages de l’eau sont prises sur l’ensemble des communes du département :

  • interdiction d’arrosage des terrains de sport, pelouses, espaces verts et jardins potagers, de 8 h à 20 h,
  • interdiction de lavage des véhicules, hors stations de lavage spécialisées, sauf obligations professionnelles,
  • interdiction de remplissage des piscines existantes, hors construction en cours, sauf renouvellement d’eau partiel pour des impératifs sanitaires (piscines ouvertes au public),
  • interdiction du lavage des trottoirs et voies publiques, hors impératifs sanitaires,
  • interdiction de tout prélèvement dans les cours d’eau et les eaux souterraines, de 9 h à 19 h, hors usages prioritaires type alimentation en eau potable, abreuvement du bétail, maraîchage, horticulture, défense incendie et industriels régis par une décision administrative,
  • interdiction des vannages et éclusages.

D’autre part, il est rappelé l’obligation stricte du respect du débit réservé à l’aval des plans d’eau.
Les services de police exercent des contrôles de ces prescriptions. Ces mesures pourront être révisées en fonction de l’évolution de la situation."
Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

12°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -